13 octobre 2008

DAH BADOU Ange, paix à son âme

DÉCÈS DE L’HUMORISTE DAH BADOU
Le parcours atypique d’un maître du rire

Photo17

L'un des plus grands humoristes du Bénin s'est éteint

Le monde artistique et culturel du Bénin est éploré. Depuis le 03 octobre dernier, l’artiste comédien et animateur de radio, Ange- Marie Hugues Badou alias dah Badou a tiré sa révérence des suites d’une courte maladie, laissant ainsi, ses parents, ses pairs, ses fans dans la consternation totale.


  « Son rire faisait rire… » Se rappelle une jeune femme émue par la nouvelle de la mort du comédien Dah Badou. Comme cette femme, personne n’est indifférent à la mort de ce visage qui a su parfaire l’art du rire pour se moquer de lui-même et de nos travers. Beaucoup ne le savaient pas malade mais, le comédien était resté plusieurs jours alité pour cause de maladie. Malheureusement, malgré la vigilance et le professionnalisme du personnel soignant de la clinique Boni, l’artiste a succombé à son malaise.

   Un personnage atypique

   Homme de scène, Dah Badou ne se faisait pas prier pour arracher un sourire ou susciter l’hilarité autour de lui. Son gros ventre exhibé à merveille pour faire rire, l'écartement de ses dents de devant constituait un atout irrésistible dans le physique de l’humoriste et dans son expression artistique. «Il est difficile de lui résister. Rien qu’à le regarder, on ne pouvait pas s’empêcher d’éclater de rire » déclare, Hippolyte, un de ses fans. Faire rire et sensibiliser les populations béninoises avec la satire et la blague les chansons populaires sur les ondes de radio étaient devenues la raison de vivre de ce personnage hors du commun. Sur scène, il ne tarit pas non plus d’inspirations pour tenir en haleine le public. Révélé dans les spots télévisés avec son ventre proéminent brandi par dérision, Ange Marie Badou alias Dah Badou a opéré une mutation de son art pour se trouver des talents de réalisateur de film. Il a à son actif plusieurs productions de fou rire et de satire sociale. Danseur et chorégraphe, il active aussi son génie dans la géomancie et joue souvent le rôle de devin dans nombre de productions. Il a participé à plusieurs festivals de théâtre et d’humour tant en Afrique qu’en Europe. Avec des centaines de spots publicitaires à son actif, Dah Badou a fait valoir son talent dans plusieurs pays.

   Décédé à 42 ans, Dah Badou a connu un parcours atypique. Après ses études, il a opté pour le métier de jardinier. Mais déjà, il se découvrait des talents de comédien, car son sens de l’humour était l’un de ses meilleurs atouts pour s’attirer la clientèle. Plus tard, il décide de professionnaliser son art, c’est ainsi que le Complexe Artistique Culturel Kpanlingan lui ouvre ses portes en 1996. Pendant douze ans il demeurera le maître chorégraphe de cette formation artistique. En novembre 1996, la pièce «L’île des Esclaves» de Marivaux mise en scène par les Béninois, Antoine Dadélé et Théophile Ayihouzonon le révèle au festival du Niger à Maradi. En 1997 il entreprend une tournée internationale avec le Ballet folklorique d’Haïti avec comme metteur en scène, l’haïtienne, Nicole Lumarque. En Mai 1998 c’est le festival d’ Antony en France qui l’accueille avec la Compagnie «Impala Pala» du metteur en scène congolais Georges M’bousi qui a mis en scène un texte de Florent Couao Zoti. En Février 2003, Février 2005 et Mars 2007, Dah Badou est resté fidèle au Festival International du Théâtre du Bénin (Fitheb), par sa participation en qualité de comédien dans des mises en scène respectives de Tola Koukoui, Antoine Dadelé, Alougbine Dine, Lazare Houetin. En Juillet 1999 l’illustre comédien béninois est admis au festival International de Limoges (France) avec la Pièce «Errance» de la Belge, Anita Fan Bel. L’année suivante, on le rencontre au Festival International d’Avignon toujours en France. Interpellé par l’indiscipline de ses concitoyens, il sort en mai 2007, un feuilleton intitulé, «Trop de Désordre », une satire sociale en cinq volumes. Toujours dans le même esprit, il réalise en Juin 2008 le film «Le choix du Peuple», une satire politique, un long métrage de 2h2Omn. Son dernier film « Mon Beau, belle Mère » est un long métrage de 1h45mn. Comédien publiciste, très sollicité, Dah Badou a également participé à la réalisation de plusieurs films avec les acteurs béninois. Actuellement directeur de la Compagnie «BK» composée de comédiens Publicistes, il foisonne de projets pour un avenir radieux du secteur artistique au Bénin. Malheureusement, la mort ne lui a pas laissé plus de temps…

Auteur(s) / source : Franck Raoul PEDRO

Posté par zengazenga à 13:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 octobre 2008

La Fureur de lire

Partageons-la

Lecture de contes africains

par Georges M’BOUSSI

Mercredi 15 Octobre 2008

à 17h00

La Bibliothèque de La Daguenière (49)

Posté par zengazenga à 18:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juillet 2008

bibliopirogue 2008 - les images


Posté par zengazenga à 14:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 juin 2008

La Bibliopirogue sur la Loire …

La Bibliopirogue sur la Loire …                         

le 5 Juillet 2008 de La Ménitré à La Daguenière

PROGRAMMATION

Toups Bebey (musique)

Les frères Makouaya (musique sanza)

Véronique Essaka-De Kerpel, (spectacle à partir de 3 ans)

Roch Amedet Banzouzi (spectacle à partir de 3 ans)

Felhyt Kimbirima (théâtre) 

Enfants de La Daguenière (percussions)

Eric Bouanga (Littérature)

Emmanuel Dongala (Les feux des origines)

Sylvie Serbin,

Ferdinand Batsimba

Les percussions de l’AIDAL,

Ludovic Kouassi et l’atelier de La Roseraie (expo peinture)

Plan de navigation de la pirogue

12 h 00 : Départ de La Ménitré

14 h 00 – 14 h 30 : Saint-Mathurin-sur-Loire 

15 h 00 – 15 h 30 : La Bohalle

16 h 00 : Arrivée à La Daguenière

Exposition peinture

Ludovic Kouassi et l’atelier de La Roseraie

Tombola

( à gagner : voyage en pirogue et autres cadeaux africains)

Tirage de la tombola à 18h00   

PROGRAMME

12h00 :             Port St Maur de La Ménitré, départ de la Bibliopirogue sur la Loire

Percussions et chants Kongo

Percussions de l’AIDAL

14h00–14h30 : Halte à Saint-Mathurin-sur-Loire

                        Percussions et chants Kongo

                        Percussions de l’AIDAL

15h00–15h30 : Halte à La Bohalle

                        Percussions et chants Kongo

                        Percussions de l’AIDAL

16h00 :             Port Maillard, arrivée à La Daguenière de la Bibliopirogue sur la Loire

                        Percussions et chants Kongo

                        Percussions de l’AIDAL

16h30 :             Spectacle

« Sita, la voyageuse des contes » de Véronique Essaka-De Kerpel

COMPAGNIE VOLUBILIS

            A partir de 4 ans

17h30 :            Percussions

                        Les enfants de La Daguenière

                        

18h00 :            Spectacle 

« L’heure des Griots »

de Roch Amedet Banzouzi

COMPAGNIE PUNTA NEGRA

A partir de 3 ans

19h00 :            Présentation de l’association Zenga-Zenga et ses partenaires

Joute des artistes : Sylvie Serbin, Marina Ahoui, Bruno, Ferdinand Batsimba, Georges M’Boussi, etc…            

20h00 :             Théâtre 

« Le Point virgule » de Sony Labou Tansi

                        avec Jean Felhyt Kimbirima

COMPAGNIE DESO

            Suivi d’un débat sur la littérature congolaise animé par Eric Bouanga

21h00 :            Musique

Toups Bebey

22h00 :            Musique sanza

Les frères Makouaya      

Minuit :           DJ Sylvain Tchicaya

Posté par zengazenga à 13:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2008

Festival de Contes : Kouté pou Tandé

Du 03/05/08 au 10/05/08 - Guyane   

Festival de Contes : Kouté pou Tandé

Festival de contes
« Kouté pou Tandé »

organisé par
la Compagnie Zoukouyanyan
avec de nombreux conteurs venus d’horizons divers.

à Kourou, le 3 mai
à Macouria, le 8 mai
à Cayenne, les 9 et 10 mai


Conteurs invités :
Cécile Bergame
Rachid Akial
Jala
Mauricienne Fortino


et les conteurs de Zoukouyanyan :
Jean-Luc Bauza
Jocelyne Moutoumalaya
Pierre Courtiade
Sandra Angulo
David Mérour
Valérie Whittington

La Compagnie Zoukouyanyan (« Luciole » en créole guyanais), est avant tout une association d’amoureux du conte.
Créée en 2001, à l’occasion d’un atelier sur le conte animé par le comédien et conteur Georges M’Boussy, la Compagnie a formé des dizaines de personnes au conte et s’efforce de contribuer à l’action culturelle locale.
C’est pour cela que nous proposons une vingtaine de manifestations tout au long de l’année à un public toujours plus nombreux.
Ainsi, après 7 années d’existence, la Compagnie Zoukouyanyan est fière de présenter son premier festival « Kouté pou Tandé » avec de nombreux conteurs venus d’horizons divers. C’est d’ailleurs toute cette richesse de cultures et d’univers différents qui nous permettra de réaliser un événement fort de rencontres, de métissages et d’échanges autour du conte et de la parole, en général.
David Mérour, président de la Compagnie Zoukouyanyan

Des pass sont prévus pour pouvoir assister à plusieurs spectacles.

La scène ouverte :

Pour les conteurs en herbe, rien ne vaut un public pour s’essayer et faire partager ses histoires. Gratuit et ouvert à tous.

• TchO palo èK Tchenbé TchO :
Ouvrez votre coeur aux textes pour rires, pour s’émouvoir, du théâtre, de la poésie, avec le Théâtre de l’Universel, Jay Joubran et les poètes de coeur de Cayenne… Gratuit et ouvert à tous.

En clôture, « PAROLES DE CONTEURS », grande veillée de contes

À partir de 10 ans - durée 1h30 et plus ! Retrouvez les différents conteurs du festival lors d’une grande veillée diverse de styles et de variétés.

A retenir : 3 stages seront organisés durant le festival :
>>> Stage « Raconter pour la petite enfance » (12 places)
lundi 5 et mardi 6 mai, à l’EnCRe, de 8h à 16h.
Animé par Cécile Bergame
>>> Stage « Initiation au conte » (12 places)
mercredi 7 et jeudi 8 mai, à l’EnCRe, de 8h à 16h.
Animé par Jean-Luc Bauza
>>> Stage « Perfectionnement au conte » (12 places)
mercredi 7 et jeudi 8 mai, à l’EnCRe, de 8h à 16h.
Animé par Cécile Bergame

Le programme complet avec présentation des conteurs...
(pdf : 1 mo)


LA COMPAGNIE ZOUKOUYANYAN

33 rue du 14 juillet - 97300 Cayenne
Tel : 0694 23 05 14
www.zoukouyanyan.com (le site sera bientôt ouvert)
zoukouyanyan@yahoo.fr           Affiches                 Programme

Posté par zengazenga à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


26 février 2008

affiche_sur_la_braise3Théâtre

Sur la Braise adapté du roman de Henri Djombo. 

Mise en scène Georges M’BOUSSI

le 6/03 (à 18h30), les 7 et 8/03 (à 20h30) et le 9 mars (à 16h30).

THEATRE JEAN MACE

8, rue Jean Macé

53000 LAVAL

                           Réservations : 02 43 91 15 66

8, rue Jean Macé - 53000 LAVAL8, rue Jean Macé - 53000 LAVAL n Macé

le 11/03 (à 20h30).

THEATRE PHILIPPE NOIRET

49700 DOUE-LA-FONTAINE

Réservations : 02 41 59 20 49

La troupe est composée de 10 artistes-interprètes originaires de Brazzaville / République du Congo.

Un théâtre de vérité…

Niamo, un jeune cadre frais, sortis de l'institut des sciences économiques de Bocaville, la capitale du Boniko, est victime d’un cannibalisme bureaucratique alors qu'il fait ses premiers pas dans l'administration de son pays.  Détourné de son poste de chef d'entreprise, il s'enfonce dans un univers tissé de passions de toutes sortes, de violence gratuite, mais aussi de plaisirs fous et de joies éphémères.

Ce jeune cadre prônant la justice, le savoir-faire au sein de son entreprise est chassé de son poste à cause de sa rigueur.

« Sur la braise », un théâtre de vérité…

« Sur la braise », un théâtre où le corps reste le véhicule du sacré…

« Sur la braise », un théâtre de deux mondes qui marchent en parallèle. Le monde du jour et le monde de la nuit. Le monde de Songui-Songui et le monde de Niamo.

Un théâtre où le corps reste le véhicule du sacré…

Des voix, des sanglots sortent du corps de Niamo qui deviennent des hurlements inhumains. Autour de lui les gens, les ragots, c'est à dire le chœur des habitants de Bocaville rythment la vie. Plus vite. Plus fort. Et dans l'aire de jeu, Niamo exécute. Pour s’en sortir il s’appuie sur le rite de la sagaie. Symbole de la force virile et de la participation au groupe. Les ragots vrillent et les yeux de Niamo se dilatent. Son visage se couvre de sueur. Au paroxysme de la fureur, dans une agonie foudroyante, Niamo s'abat sur le sol. Se raidit. Se cambre. Secouée. La mère de Niamo évoque les ancêtres et le ciel répond par sa présence nébuleuse qui se répand sur Niamo. Dans cette agonie rythmée par les ragots Niamo sort de là vainqueur. Il pivote la tête. Ouvre les yeux. Tente de se relever. Immobile, dans un râle voluptueux, il est guéri par l'acte théâtral. Sa mère le ranime. Essuie sa bave. Ramène pudiquement le pagne qui découvre son sexe. Les ragots se taisent. Un silence oppressant succède à cet acte dionysiaque. La lune lance ses reflets sur les êtres.

Posté par zengazenga à 18:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 décembre 2007

DEMANDE D'AIDE

Afin de mener à bien la production de son feuilleton "Le DIBUNDU", l' Association pour le Développement du Cinéma Congolais(A.DE.CI.CO) sollicite une aide matérielle de:
- Deux (2) camescopes professionels munis de trépieds
- D'un micro perche et de deux micro portatifs                                                                   
ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT
DU CINEMA CONGOLAIS (A.DE.CI.CO)
TEL.: 533 34 93    EMAIL : adcicoponton@yahoo.fr
B.P.:192 POINTE - NOIRE
POINTE- NOIRE
CONGO-BRAZZAVILLE

Posté par zengazenga à 10:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2007

MANTSINA SUR SCENE

Zenga-Zenga Théâtre soutient la 5° édition du Festival international de théâtre "MANTSINA SUR SCENE" du 24 au 30 novembre 2007 à Brazzaville / République du Congo.

Programme_Mantsina_PDF_1_

Posté par zengazenga à 17:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 octobre 2007

SUR LA BRAISE à LAVAL (53)

SUR LA BRAISE

Jeudi 6, Vend.7, Samedi 8 et Dimanche 9 MARS

Zenga-Zenga + 10 artistes Congolais
metteur en scène : Georges M'Boussi
auteur                 : Henri Djombo   
théatre du tiroir - 8, rue Jean Macé - 53000 LAVAL                               
tel :
02 43 91 15 66 -                   fax : 02 43 66 97 85

Un théâtre où le corps reste le véhicule du sacré...
Niamo, un jeune cadre, fraîchement sorti de l'institut des sciences économiques de Bocaville, la capitale du Boniko, est victime d'un cannibalisme bureaucratique alors qu'il fait ses premiers pas dans l'administration de son pays. Détourné de son poste de chef d'entreprise, ce jeune cadre rigoureux s'enfonce dans un univers tissé de passions de toutes sortes, de violence gratuite, mais aussi de plaisirs fous et de joies éphémères.
« Sur la braise » est un théâtre de vérité... Un théâtre de deux mondes qui marchent en parallèle : le monde du jour et le monde de la nuit ; le monde de Songui-Songui et le monde de Niamo.

La compagnie congolaise est accueillie en résidence par Le Théâtre du Tiroir du 18 février au 2 mars.

Posté par zengazenga à 10:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 août 2007

zenga-zenga pirogue sur la loire


zenga-zenga pirogue sur la loire
Vidéo envoyée par medos38

Posté par zengazenga à 11:57 - Commentaires [20] - Permalien [#]